DESERTS MEDICAUX : 6 FRANÇAIS SUR 10 DOIVENT ATTENDRE PLUS DE 4 MOIS POUR ACCEDER AUX SOINS VISUELS Espace presse


Le Rassemblement des Opticiens de France (ROF) lance une pétition sur un site dédié www.soinsenvue.fr, pour alerter des difficultés d’accès aux soins visuels des Français

  • 25 millions de Français vivent aujourd’hui dans des déserts médicaux visuels (moins de 7 ophtalmologistes pour 100 000 habitants) et éprouvent des difficultés d’accès aux soins visuels1.
  • L’étude menée en exclusivité pour le Rassemblement des Opticiens de France par Opinion Way en janvier 2022 révèle que 56 % des Français doivent attendre plus de quatre mois pour un rendez-vous chez un ophtalmologiste, et un Français sur trois doit attendre plus de six mois (29 %).
  • Face à cette urgence, le ROF propose quatre solutions concrètes, en coopération avec les ophtalmologistes et les orthoptistes, et souhaite porter la voix des Français à travers une campagne de mobilisation nationale.


PARIS, le jeudi 20 janvier 2022 – Le Rassemblement des Opticiens de France (ROF), principale organisation représentative des opticiennes et opticiens de France, révèle les résultats de l’étude inédite menée par l’institut de sondage Opinion Way en janvier 2022 sur l’accès aux soins visuels des Français. Cette étude, menée auprès d’un panel de plus de 2000 personnes représentatives de la société française, alerte sur les difficultés croissantes que rencontrent plus de 25 millions de Français vivant dans des déserts médicaux visuels1.


Bien que la santé visuelle soit une priorité pour 84 % de la population française1, les solutions actuelles de prise en charge sont insuffisantes pour répondre aux besoins de soins.


Une démographie médicale en berne et des délais de rendez-vous inacceptables


La démographie médicale est en berne en France avec 49 départements en pénurie de médecins spécialistes de la vue (moins de 7 pour 100 000 habitants). Par conséquent, 56 % des Français doivent attendre plus de quatre mois pour un rendez-vous chez un ophtalmologiste, et un Français sur trois doit attendre plus de six mois (29 %). Même si la région Ile-de-France bénéficie d’un meilleur accès aux soins, toutes les régions sont concernées par cette situation.


Par ailleurs, alors que 44 % des ophtalmologistes ont plus de 60 ans et 20 % plus de 65 ans2, cette situation est vouée à fortement se détériorer durant le prochain quinquennat.



Les Français constatent déjà chaque jour la dégradation de cet accès aux soins visuels. Tandis que près d’un tiers des Français s’est déjà vu refuser au moins une fois un rendez-vous chez un ophtalmologiste pour eux-mêmes ou leur enfant, 70 % des Français ont le sentiment que les délais de rendez-vous se sont allongés1. A l’inverse, seuls 4 % ont le sentiment que les délais ont diminués.


Les opticiens, solution de proximité sous-utilisée


L’étude d’Opinion Way pour le ROF confirme que si des dispositifs existent pour faciliter l’accès aux soins visuels, ils souffrent d’une faible visibilité. A titre d’exemple, seulement 47 % des Français savent que leur opticien peut, suite à un examen de la vue, renouveler leurs équipements optiques pendant 3 à 5 ans (durée de validité de leur ordonnance selon leur âge). 79 % n’ont même jamais utilisé ce dispositif, alors que 93 % des personnes interrogées² ayant déjà eu recours à cette solution s’en estiment pourtant satisfaites.


Face à des délais de rendez-vous toujours plus longs, il devient impératif de désengorger les files de rendez-vous ophtalmologiques. A ce titre, les opticiens peuvent jouer un rôle central pour épauler les ophtalmologistes et les orthoptistes.


En effet, 89 % des Français considèrent avoir un accès facile aux opticiens et magasins d’optiques². Présents sur l’ensemble du territoire, y compris dans les zones les plus reculées, les opticiens sont déjà des acteurs de santé de proximité.


Par ailleurs, les Français considèrent leur opticien comme un véritable partenaire : 79 % d’entre eux auraient ainsi confiance en leur opticien pour réaliser d’autres actes que la vente de lunettes et d’équipements optiques comme l’accès à la téléconsultation en magasin².


En partenariat avec les ophtalmologistes et les orthoptistes, les opticiens peuvent aller plus loin et apporter des solutions simples et concrètes pour favoriser un accès fluide et rapide aux consultations médicales, pour tous et n’importe où sur le territoire.

Des propositions concrètes pour un accès rapide aux soins visuels et une campagne nationale de mobilisation


Les opticiens, à travers le ROF, se mobilisent pour la santé visuelle des Français et proposent quatre solutions concrètes, en coopération avec les ophtalmologistes et les orthoptistes :

  • Mieux faire connaître la possibilité de renouveler ses lunettes ou lentilles chez son opticien grâce à des campagnes de communication menées par les pouvoirs publics.
  • Allonger la durée de validité des ordonnances de lunettes ou de lentilles (actuellement compris entre 1 et 5 ans selon l’âge) pour faciliter leur renouvellement chez les opticiens et les orthoptistes.
  • Permettre aux opticiens de proposer des téléconsultations avec un ophtalmologiste directement depuis leur magasin.
  • Permettre aux opticiens de participer aux campagnes nationales de prévention et de dépistage visuels, auprès des adultes comme des enfants, en soutien des ophtalmologistes et les orthoptistes.


Mobilisé autour de ces propositions concrètes replaçant les opticiens au centre de la solution, et d’une pétition en ligne accessible depuis le site www.soinsenvue.fr, le ROF appelle l’ensemble des Français à se mobiliser pour que l’accès aux soins visuels soit considéré comme un sujet de santé publique prioritaire au cours du prochain quinquennat présidentiel. Une campagne d'affichage sera également lancée dès le 24 janvier dans 17 villes françaises directement concernées par cette réalité de désert médical visuel.


Le ROF souhaite ainsi pouvoir garantir aux Français la disponibilité d’un professionnel de la vue, pour assurer le suivi de leur vision entre deux consultations médicales dans des délais extrêmement rapides, et ainsi les aider à prendre soin de leur santé visuelle et celle de leurs enfants.
Les pouvoirs publics et les candidats à la présidentielle doivent se saisir de cette urgence et apporter des solutions concrètes et durables à la population. Les opticiens peuvent faire partie de ces solutions pour tous les Français.


Pour en savoir plus sur les résultats de l’étude : www.soinsenvue.fr


A propos du Rassemblement des Opticiens de France (ROF)
Le Rassemblement des Opticiens de France regroupe 5 400 membres représentant la majorité des opticiens entrepreneurs français installés : indépendants, sous enseignes ou encore, des professionnels utilisant internet comme canal de distribution.


Le ROF est un acteur engagé au service de la santé des Français et défend une évolution de l’organisation des soins visuels basée sur la coopération entre professionnels de santé.

 

1 Sondage Opinion Way pour le Rassemblement des Opticiens de France
2 Base de données DREES sur la démographie des ophtalmologistes / orthoptistes / opticiens

 


Contact presse :
Emilie Villemin, evillemin@apcoworldwide.com
+33 7 64 47 23 91
Clémence Lambotte, clambotte@apcoworldwide.com
+33 6 26 39 42 36


- Lu 929 fois