Suivi 100% Santé - Etude Xerfi sur le marché de l'optique en 2020 Actualités


Chères confrères, chers confrères,
 

Vendredi 23 avril 2021, j’ai présenté à la presse nationale et professionnelle l’étude réalisée par Xerfi sur l’impact de la réforme du 100% Santé sur le marché de l’optique en 2020.

Cette étude démontre que plus de 2 millions de lunettes 100% Santé ont été délivrées en 2020 et est une vraie réponse aux différents reportages à charge des dernières semaines (cf. exemples Ouest France ou AFP).

Vous trouverez ci-joint le document diffusé aux médias. On relèvera notamment les résultats suivants :

  • 41% des équipements 100% Santé sont issus de la dissociation, signe que cette disposition a accru l’attrait de cette réforme auprès des porteurs.
  • 50% des porteurs 100% Santé sont des assurés couverts par un contrat responsable (vs 50% d’assurés C2S).
  • Le nombre d’équipements sans reste à charge sur l’ensemble du marché a doublé entre 2018 et 2020 (10,1% vs 21%).
  • Une hausse importante du nombre d’assurés ayant un reste à charge modéré (inférieur à 40€) tant pour les équipements unifocaux (48% VS 34%) que pour les progressifs (25% VS 10%).
  • Une baisse sur le prix de la monture a eu lieu sur le marché libre et qu’elle a été conforme à ce qui était attendu compte-tenu de la baisse du plafond des contrats responsables. Le nouveau prix moyen est supérieur au nouveau plafond de 100 euros, créant ainsi mécaniquement un reste à charge nouveau pour certains porteurs.

Prochaine étape des actualités du 100% Santé : une réunion avec la DGCCRF ce 30 avril concernant l’enquête en cours menée dans les magasins d’opticiens et d’audioprothésistes. Cela sera l’occasion d’établir avec la DGCCRF des discussions régulières et un suivi de la phase 2 de cette enquête nationale pendant les 6 prochains mois.

Autre actualité importante, nous avions rendez-vous ce jeudi 23 avril, en compagnie de la FNOF et du SYNOM, avec le cabinet du Ministre de la Santé sur l’évolution de la filière visuelle. Il nous a été indiqué que des décisions pourraient être prises au mois de juin pour une application d’ici 2022.
Tous les sujets ont été abordés : délégations de tâches, formation à 3 ans, compétences de l’opticien et règles professionnelles, accès à la prescription...
L’enjeu pour les semaines à venir, partagé il nous semble avec la FNOF et le SYNOM, est de convaincre le Ministère de l’urgence de prendre des mesures pour améliorer l’accès aux soins visuels en intégrant les opticiens aux solutions mises en œuvre.

Enfin, pour celles et ceux installés dans les centres commerciaux et dont l’activité est fermée depuis plusieurs semaines, nous n’avons à ce jour aucune information quant à une date potentielle de réouverture. Dans ses récentes communications, le Gouvernement n’a ainsi pas précisé si les centres commerciaux rouvriraient à la mi-mai. Dans l’attente de la décision gouvernementale, nous nous sommes associés à d’autres fédérations professionnelles pour demander leur réouverture.

Bon courage à toutes et tous dans cette période,


Bien confraternellement,
André Balbi


- Lu 136 fois