NOTRE PROJET, VOTRE PROJET Défendre la profession au service de la santé des Français

AFIN DE DÉFENDRE LA PROFESSION ET D'AMÉLIORER LA SANTÉ VISUELLE DES FRANÇAIS, LE ROF PORTE LE PROJET POLITIQUE SUIVANT :

  1. Favoriser, sous l'autorité de l'ophtalmologiste, l'accès à des soins de santé visuelle de qualité tout en garantissant la liberté de choix du professionnel et du produit.
  2. Supprimer les remboursements différenciés qui empêchent l'assuré de choisir librement son professionnel de santé.
  3. Autoriser le tiers payant complet à tous les assurés chez tous les opticiens.
  4. Définir, en accord avec les professionnels concernés, les critères qualité des appels d'offre liés aux réseaux de soins.
  5. Séparer le rôle des organismes de remboursement de santé et leurs réseaux de soin, de l'activité de centrale d'achat et de distribution de commerce de détails.
  6. Renforcer, sous l'autorité de l'ophtalmologiste, la complémentarité entre les professionnels de santé visuelle.
  7. Faire évoluer la formation initiale à 3 ans des opticiens vers celle d'un opticien réfractionniste.
  8. Favoriser le développement du numérique et des nouvelles technologies au service de la santé visuelle.
 

Les derniers articles

Santéclair n'apporte pas de réponses aux questions sur le droit économique et se prétend victime d’un appel illicite au boycott.

Le 11 octobre 2019, le réseau de soins Santéclair a fait savoir au ROF qu’il ne comptait pas donner suite à sa mise en demeure en date du 8 octobre ...

Appel d’offres SANTÉCLAIR : le ROF a saisi la CNIL.

Au 5 octobre 2019, SANTÉCLAIR n’a pas répondu à la mise en demeure adressée par le ROF le 28 septembre 2019.

Non-conformité au RGPD : Le ROF demande à SANTÉCLAIR des clarifications et un report.

Après avoir pris connaissance du communiqué de presse de SANTÉCLAIR en date du 24 septembre, le ROF maintient sa position quant à la no...