Cyberattaque contre Viamedis : le ROF demande des précisions complémentaires quant aux conséquences sur ses adhérents. Espace presse


Viamedis, la plateforme qui gère le tiers payant de 84 organismes complémentaires d'assurance maladie, a été victime d’une cyberattaque le 31 janvier.

 

Le Rassemblement des Opticiens de France (ROF) estime que la communication adressée aux professionnels de santé par Viamedis au sujet de la cyberattaque est insuffisante.

 

En effet, elle ne permet pas de connaître les conséquences précises de la cyberattaque, et en particulier : 

 

  • Si l’ensemble des adhérents sont concernés ou non (tous les adhérents n’ayant pas été destinataires de la communication) ;
  • Quels sont les risques de sécurité encourus par les adhérents ;
  • Quand les services seront à nouveau opérationnels.

 

Par conséquent, le ROF va interpeller Viamedis pour obtenir des précisions complémentaires sur ces éléments.

 

 

Dans tous les cas, à ce stade, nous rappelons à nos adhérents la nécessité de changer le mot de passe d’accès à la plateforme Viamedis et : 

 

  • De ne pas ouvrir ou répondre à tout e-mail d’un destinataire inconnu ou suspect ou cliquer sur des liens que ces e-mails contiendraient ;
  • De redoubler de vigilance vis-à-vis des communications provenant de Viamedis qui peuvent être des tentatives d’escroquerie en vérifiant que l’adresse e-mail de l’expéditeur est bien celle habituellement utilisée par Viamedis.

 

Et de tenir compte des recommandations de Viamedis :

 

  • Changer sans délais le mot de passe de votre messagerie électronique personnelle ou professionnelle que vous utilisez pour vous connecter à votre compte Viamedis.net ;
  • Changer vos autres mots de passe de services web que vous utilisez avec le même login et/ou mot de passe ;
  • De solliciter votre établissement bancaire pour leur indiquer que vous avez été victime d’un vol de RIB.

 

𝗟𝗲 𝗥𝗢𝗙 𝘀𝗶𝗻𝗾𝘂𝗶𝗲̀𝘁𝗲 𝗾𝘂𝘂𝗻𝗲 𝗮𝘂𝘁𝗿𝗲 𝗽𝗹𝗮𝘁𝗲𝗳𝗼𝗿𝗺𝗲, 𝗲𝗻 𝗹𝗼𝗰𝗰𝘂𝗿𝗿𝗲𝗻𝗰𝗲 almerys, 𝗮𝗶𝘁 𝗱𝗲𝗽𝘂𝗶𝘀 𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁𝗶𝗳𝗶𝗲́ 𝗱𝗲𝘀 𝗶𝗻𝗰𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝘆𝗯𝗲𝗿𝘀𝗲́𝗰𝘂𝗿𝗶𝘁𝗲́ 𝗲𝘁 𝗱𝗲𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲 𝗮𝘂𝘅 𝗱𝗲𝘂𝘅 𝗽𝗹𝗮𝘁𝗲𝗳𝗼𝗿𝗺𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗻𝗰𝗲𝗿𝗻𝗲́𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗺𝗲𝘁𝘁𝗿𝗲 𝗲𝗻 𝗼𝗲𝘂𝘃𝗿𝗲 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗿𝗲́𝘁𝗮𝗯𝗹𝗶𝗿 𝗹𝗲 𝘀𝗲𝗿𝘃𝗶𝗰𝗲 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗱𝗲́𝗹𝗮𝗶𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝗰𝗼𝘂𝗿𝘁𝘀.

𝗖𝗼𝗺𝗽𝘁𝗲 𝘁𝗲𝗻𝘂 𝗱𝗲 𝗰𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘂𝘅 𝗶𝗻𝗰𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗲𝗻 𝗺𝗼𝗶𝗻𝘀 𝗱𝘂𝗻𝗲 𝘀𝗲𝗺𝗮𝗶𝗻𝗲, 𝗹𝗲 𝗥𝗢𝗙 𝗱𝗲𝗺𝗮𝗻𝗱𝗲 𝗲𝗻 𝗼𝘂𝘁𝗿𝗲 𝗮̀ 𝗹𝗲𝗻𝘀𝗲𝗺𝗯𝗹𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗹𝗮𝘁𝗲𝗳𝗼𝗿𝗺𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝘀𝗮𝗻𝘁𝗲́, 𝘂𝗻𝗲 𝗲𝘅𝘁𝗿𝗲̂𝗺𝗲 𝘃𝗶𝗴𝗶𝗹𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗲𝘁 𝗱𝗲𝘀 𝗴𝗮𝗿𝗮𝗻𝘁𝗶𝗲𝘀 𝗮𝗰𝗰𝗿𝘂𝗲𝘀 𝗲𝗻 𝘁𝗲𝗿𝗺𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝘀𝗲́𝗰𝘂𝗿𝗶𝘁𝗲́ 𝗱𝗲𝘀 𝗱𝗼𝗻𝗻𝗲́𝗲𝘀.

 


- Lu 389 fois